David Helfgott





Biographie


En 1996 sort sur les écrans le film d'un jeune réalisateur australien : SHINE. Ce qu'on pensait tout d'abord comme une réalisation ordinaire s'avère un évènement cinématographique retentissant dans le monde du 7 art et dans celui de la musique dite "classique".
Ce film, récompensé par plusieurs Oscars, présente au monde entier l'un des pianistes les plus fascinants.
A la fois étrange et profondément attachante, cette nouvelle vedette venue de nulle part, qui déchaîne les foules et suscite de vives réactions -souvent opposées et contradictoires- s'appelle David Helfgott.

David Helfgott passe toute son enfance en Australie alors qu'il étudie tout d'abord avec son père, il poursuit sa formation chez un professeur particulier des environs de Melbourne. Glanant de nombreux prix lors de concours nationaux, il est vite remarqué pour sa grande aisance. Il part bientôt pour l'Angleterre et le Royal College of Music de Londres. Le nom de David Helfgott reste indissociablement lié è une des oeuvres majeures du répertoire post-romantique: le 3ème concerto en ré mineur de Rachmaninoff. C'est cette même oeuvre qu'il interpréta pour son diplôme de fins d'étude de la célèbre institution musicale britannique.

Ecoutez David Helfgott dans Rachmaninoff, Piano Concerto no.3 opus 30 en ré mineur
1. Allegro ma non tanto, Cadenza



Si Helfgott fut assimilé à un enfant prodige, il était néanmoins particulièrement fragile psychologiquement et les sources de ses troubles mentaux ne peuvent être clairement identifiées. On a souvent parlé de la relation conflictuelle qui aurait existé entre David Helfgott et son père comme le montrent les scènes du film. Mais aux dires des membres de la famille Helfgott, précisément la soeur cadette, les choses ne sont pas si simples et Helfgott reste de ce fait un personnage complexe et très mystérieux. Au milieu des années 1990, après la sortie du film, le public mélomane s'est épris de fascination mais aussi de compassion pour cette nouvelle figure pianistique. Depuis sa réapparition sur la scène internationale, les critiques n'ont pas hésité à valoriser les failles techniques au détriment de la spontanéité et de l'âme. Très contesté par les professionnels, il remporte cependant le soutien du public qui le trouve tellement sensible, attachant, anti-conformiste malgré lui et décalé. En effet, quoi de plus étrange qu'un pianiste qui parle, lance des onomatopées en jouant et court sur la scène pour saluer le public? Mais c'est avec une grande joie que le monde musical a pu voir la renaissance d'un pianiste au talent indescriptible. Un tel retour n'est-il pas l'exemple que la musique peut surpasser tous les déboires de la vie ?



Accueil | Interprètes | Discographies | Grands concerts | Répertoire | Liens | Sondage | Contact | Livre d'or | Forum | Quizz
© Sostenuto 2002